Les Professeurs 

Jean-Pierre BLIVET

Il est l’âme de l’institut supérieur de chant, la Blivet School pour les intimes. Principal professeur de l’Institut, qu’il crée en 1999, il enseigne à ses élèves une technique vocale, qu’il a apprise luimême des grands Maîtres italiens tels Lina Possenti-Boralevi.

Jean-Pierre BLIVET a consacré et voué toute sa carrière à l'enseignement du chant et s'est très vite distingué dans la profession par des résultats pédagogiques de premier ordre.

Après avoir enseigné dans de nombreuses académies internationales et conservatoires, il créé la "Blivet School", Institut supérieur international de chant en Bourgogne en 1999.

Depuis quelques années, il est professeur à l’Académie internationale d’été de Nice, professeur permanent à l’Académie internationale supérieure de Biella (Italie), et professeur invité pour les Master Classes du conservatoire de Vienne (Autriche) et du Mozarteum de Salzburg.


En 2007, il intègre l’Académie de la voix à Turin, comme professeur permanent. Ses élèves totalisent plus de 21 prix dans les concours internationaux.
Il compte parmi ses élèves de nombreux chanteurs de renommée internationale dont notamment Natalie Dessay, Laurent Naouri, Isabelle Kabatu, Karen Vourch’, Jorge Chaminé, Patrice Berger, Rodolphe Briand, Burcu Uyar, Gevorg Grigoryan…

Marianne BLIVET de HAVILLAND
Après des études au CNR de Montpellier et à l'école d'Art lyrique de l'Opéra de Paris, Marianne Blivet de Havilland se perfectionne en technique vocale auprès de Jean Pierre Blivet. Elle fait ses débuts scéniques dans Suor Angelica de Puccini à l’Opéra Comique, dans la création de la Célestine de Ohana à l’Opéra Garnier, dans Didon et Enée de Purcell au Théâtre de Clermont Ferrand… Elle interprète également les grandes oeuvres du répertoire de la Musique Sacrée comme le Stabat Mater de Pergolèse et la Rhapsodie
pour alto de BRAHMS ou le Magnificat de VIVALDI, le Stabat Mater de ROSSINI et l’Oratorio de Noël de BACH à Versailles, la Messe en Ut de MOZART à Lausanne, la Petite Messe solennelle de ROSSINI, le Magnificat et Gloria de VIVALDI, le Requiem de VERDI à la Cathédrale Saint-Louis de Versailles, à la Grande Messe en Ut de MOZART à Paris. Passionnée par le récital, elle se produit régulièrement en interprétant notamment des mélodies espagnoles Festivals de La Ciotat), françaises (C. GOUINGUENE lui a composé un cycle de mélodies sur des poèmes d’Apollinaire), et des lieders allemands (Récital « Le tour du monde en 80 minutes » au festival d’Ouessant). En clôture du Festival de Fontainebleau elle a présenté un programme d’airs d’opéras accompagnée de 18 violoncelles sous la direction d’Erwan Fauré.
Ses concerts sont vécus par les auditeurs et la presse comme un moment d'émotion et un régal musical tant l'artiste est vive et expressive. La presse parle "d'une voix de soleil et de passion" et "de présence de caractère dans la prestation de cette gracieuse jeune femme à la voix magnifique".
Auprès de Jean Pierre Blivet, elle développe un goût prononcé pour la technique vocale. Cette démarche la conduit petit à petit vers l’enseignement. 
Depuis 2006, elle dirige la « Blivet School » et se consacre aux autres. Elle organise de nombreux concerts pour mettre sur les planches les jeunes artistes formés à l’institut. 

Elle est directrice artistique du concours international de chant lyrique de Bourgogne et depuis cette
année du Festival « Saveurs et Musiques « de Saint Père.

Les Pianistes 

Achille LAMPO
Initié à la musique à l’âge de 5 ans par Wally Peroni, il est diplômé à l’unanimité à l’âge de 17 ans du conservatoire G. Verdi de Turin. Il se perfectionne ensuite auprès de Paul Badura-Skoda, Mieczyslaw Horszowski et de Jorg Demus.

Il a débuté comme soliste en 1983 en interprétant le concerto k.414 de Mozart avec l’orchestre de chambre de Lucca. Il joue ensuite dans des lieux prestigieux tels que la salle Verdi de Milan, les théâtres Reggio et Alfieri de Turin ou la salle du Liceo de Crémone.

En 1991, il est invité au festival international de Santander en Espagne pour une tournée de concerts à l’occasion du bicentenaire Mozart. En 1999, il exécute le concerto k. 242 de Mozart avec l’orchestre de la Hochschule de Vienne.

Il complète ses études avec la composition et la direction d’orchestre, ce qui l’amène à diriger l’orchestre philharmonique de Pazardjik à l’occasion du concert des lauréats du concours des voix verdiennes.

De1991 à 1998, il a été pianiste au théâtre de la Scala de Milan pour les concours d’orchestre et grâce aux nombreuses et heureuses expériences avec l’orchestre symphonique de la Rai et l’orchestre philharmonique de Turin, il a pris part en 1998 au concert du premier de l’an au Vatican.

Il collabore régulièrement avec le festival de Vira et l’académie internationale supérieure de musique Lorenzo Perosi de Biella.

En 1992, il a enregistré en première mondiale un CD d’œuvres pour piano et de musique de chambre de Azio Corghi et pour la Rai le programme « Les secrets du Bel Canto ».

l a aussi collaboré avec l’académie verdienne de Bussetto (dirigé par Carlo Bergonzi) et l’académie de la voix de Turin. Par ailleurs, il a accompagné les master-classes de Raina Kabaivanska, Franco Corelli, Alfredo Kraus, Enzo Dara, Jean-Pierre Blivet…


En 2004, il est invité à Berlin, Hambourg, Stockholm et joue en duo avec Albrecht Meyer (Hautbois solo de l’orchestre philharmonique de Berlin) tandis qu’il poursuit sa carrière de direction d’orchestre avec Norma, L’Elixir d’amour et la Traviata.

Marine MARGE
Marine Marge est née le 6 mai 1987 à Auxerre ( Yonne ). Elle débute le piano à l’age de 4 ans à l’Institut d’Enseignement Musical d’Avallon. Elle obtient son CFEM piano au conservatoire de Dijon et son diplôme de formation musicale ( 3ème Cycle ) au conservatoire de Lyon.

 

Très jeune, elle remporte des 1er Prix :

Concours Claude Kahn

Concours Steinway

Concours Européen ( où elle obtient le Prix d’Excellence )

A plusieurs reprises, elle à pu profiter de conseils de grands professeurs lors de masterclass tel que :Claude Kahn,Anne Queffelec, Eugen Idjic ( Masterclass consacrée à Chopin ), Irwin Gage ( Masterclass consacrée à l’accompagnement ), Ernesto Molinari, James Alexander…

Elle participe à des Festivals :Bazoches : Festival des jeunes musiciens ( Nuits Musicales ) de 1997 jusqu’en 2001, Joigny : Festival Piano en Nocturnes depuis 2000.

Elle apporte également sa contribution à des concerts à vocation caritative : l’Unesco Pour Médecins du Monde, Concert organisé au profit d’un jeune enfant aveugle à Vézelay , Pour l’enfance déshéritée dans le monde àAvallon , Concert de Milles chœurs pour un regard ( Association Retina ) à Avallon .

Quelques concerts en musique de chambre et accompagnements  en 2006  Concert à Vernier ( Suisse )  , « Nuit Mozart » à et «  Nuit Verdi » Bazoches, le Requiem de Fauré à Vézelay.

Elle poursuit ses études au Conservatoire de Genève dans la classe de Mayumi Kameda en filière pré-professionnelle et Suit les cours théoriques à la Haute Ecole de Genève

Anne MAKARENKO
Anne (Piano) née à Vienne, en Autriche, de parents français, commence le piano avec Hans Rhode à Berlin. Conduite au CNSM de Paris par Jean Martin, elle y obtient ses 1ers  Prix de Piano dans la classe de Lélia Gousseau assistée de Lucille Bascourret et de Musique de Chambre dans la classe de Jean Hubeau. Première nommée à l’unanimité au Cycle de Perfectionnement de Piano du CNSM de Paris, elle remporte la même année le Grand Prix du Concours International Viotti, à Vercelli en Italie.
Anne est également lauréate du Concours International de Sénigallia en Italie et Finaliste du Concours International de Munich. Elle se produit  tant en France qu’à l’étranger. Outre ses activités de concertiste, elle enseigne à l’ENM de Créteil de 1972 à 1995 et depuis 1995, à l’ENM d’Auxerre.